X
ETAPE 1 - Mercredi 22 Juillet 2015
Bonjour à tous
Nous sommes bien arrivés à Katmandou.
Il pleut très légèrement...
Encore 3/4 jours de préparatif avant de nous envoler pour Simikot, pour le début de notre Aventure.

On se retrouve là-bas ;-)

Laurent - Anne
X
ETAPE 2 - Dimanche 26 Juillet 2015
Bonjour tout le monde

Nous voici à notre point de départ.
Direction l'Ouest pour toucher la frontière tibétaine avant de repartir vers l'Est.
Nous partons vers les hauts plateaux tibétains du Nord-Ouest avant de nous diriger vers les montagnes profondes du Népal.
Un début d`itinéraire très sauvage pour bien démarrer le voyage ;-)

L`Aventure débute...

A suivre...

Laurent - Anne
X
ETAPE 3 - Mercredi 29 Juillet 2015
Bonjour,
Nous sommes arrivés au premier camp de notre traversée à une altitude de 3949m après une dure journée sous une très forte chaleur.
Nous sommes contents de démarrer notre périple après 4 jours d'échauffement.
A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 4 - Mardi 04 Août 2015
Bonjour, nous venons de passer notre premier col à 5513 mètres. Journée très rude mais superbe! Le terrain est difficile. Altitude actuelle:4993 mètres.
X
ETAPE 5 - Lundi 10 Août 2015
Nous venons de finir la partie sauvage du Far-West népalais. C'est très compliqué mais très beau.
Maintenant, nous allons en direction du District de Mugu pour entrer au Dolpo...
X
ETAPE 6 - Dimanche 16 Août 2015
Bonjour,
Nous sommes entrés au Dolpo par une variante Est très sauvage. C'en est fini du Far West.
Les ponts sont remplacés par de simples troncs au dessus des torrents en furie .... L'aventure!
Laurent et Anne
X
ETAPE 7 - Samedi 22 Août 2015
Bonjour,
Pho, Bhijjer et Saldang, une belle trilogie pour une entrée au Dolpo par l'ouest.
Malgré la mousson, le temps est clément et les paysages somptueux.
Ce soir, nous sommes hébergés dans la Gompa de Labrang Tundup, célèbre Amchi d'Eric Valli.
Encore 8 jours au Haut Dolpo...
A bientôt.
Anne et Laurent
X
ETAPE 8 - Vendredi 28 Août 2015
Bonjour,
Nous venons de quitter le dernier village du Dolpo, Charka , pour nous rapprocher du col( 5111m) qui nous sépare du Mustang.
Finis les repas en famille... deux cols majeurs et le sauvage des vallées reculées.
A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 9 - Jeudi 3 Septembre 2015
Bonjour,
Nous venons de quitter notre dernier village du Mustang, Yara à 4768 m. Nous nous dirigeons, maintenant, vers le col dunSaribung et son col à plus de 6000 m,
8 à 10 jours d'autonomie avant de retrouver un village, Phu, au nord des Annapurna.
Retour dans la montagne sauvage...
A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 10 - Mardi 9 Septembre 2015
Bonjour,
Nous venons de passer le col du Saribung, à plus de 6000 mètres, dans un incroyable décor de glaciers.
Le premier village à nous accueillir est celui de Phu. Nous nous dirigeons maintenant vers le tour du Manaslu...
A bientôt Anne et Laurent

PS : retrouvez nous sur Radio Courchevel. Vous y trouverez une interview faite depuis Lo Manthang !

http://www.radiocourchevel.com/podcasts/
Laurent et Anne
X
ETAPE 11 - Mardi 15 Septembre 2015
Bonjour,
Nous venons de passer notre 18ème col (Larkye la) en 49 jours et nous descendons la vallée de Manaslu (2426 m). Les complications d'itinéraire vont débuter ... Nous entrons dans la zone touchée par le premier séisme de ce printemps.
Nous vous en ferons le compte rendu.

En attendant, aujourd'hui c'est le déluge mais ce n'est que le premier vrai jour de pluie, alors ne nous plaignons pas trop.

A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 12 - Lundi 21 Septembre 2015
Bonjour,
Notre descente vers le sud s'achève, nous avons pu voir le Piémont himalayen. Retour vers l'est après un passage à 792 m.
Hier dure, très dure journée pour récupérer un col dans les basses vallées... que l'on n'a pas trouvé..... Mais que l'on a franchi ce matin.
Maintenant, direction le sud Ganesh pour un itinéraire novateur.
Nous allons quitter les champs de millet et les sangsues pour remonter vers 5000m.
A bientôt
X
ETAPE 13 - Mardi 27 Septembre 2015
Bonjour,
Nous n'avons pas vraiment progressé vers l'est. Notre tentative pour un nouveau col n'a pas été couronné de succès. La mousson est omniprésente, nous sommes trempés du matin jusqu'au soir sous l'emprise des sangsues, nombreuses et très voraces.
Qui plus est, le col sauvage est resté invisible. sans oublier une nuit mémorable sur une vire herbeuse (3657m) dans une pente abominable...
Donc retour sur nos pas pour retrouver un itinéraire plus classique...
Il va falloir récupérer ces quelques jours et nous reposer un jour.
A bientôt
Anne et Laurent.
X
ETAPE 14 - Samedi 3 Octobre 2015
Un petit bonjour depuis les lacs de Gosain Kunda.
Nous sommes remontés en altitude (4397m) pour retrouver un peu de fraîcheur. Cette portion de trek est déjà plus utilisée et nous croisons plus de monde.
Les Guesthouses sont en pleine reconstruction prêtes à accueillir les trekkeurs. Elles n'attendent plus que vous ...
Dès demain, nous basculerons vers la région de l'Helambu.
Nous avons laissé le Lantang derrière nous, sa réouverture n'est prévue qu'en novembre.
A bientôt
X
ETAPE 15 - Vendredi 9 Octobre 2015
Bonjour,
L'Helambu fut une réelle découverte. Une région où les montées succèdent aux descentes qui succèdent aux montées qui ...
Une montagne humaine faite de rencontres où l'on partage aisément le Dal Bhat ou les pommes de terre chez l'habitant.

Les rizières d'un vert tendre rivalisent de beauté avec les sommets enneigés du Lantang et du Gaurishankar que l'on peut observer à chaque point de vue. Mais il faut se dépêcher, les pistes progressent vite.
Cette région n'attend plus que vous...
A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 16 - Jeudi 15 Octobre 2015
Un bonjour du bout de la vallée de la Rolwaling (4180 m).
"Il ne reste plus" qu'à passer le col du Tashi Lapsa pour rentrer au Solu Khumbu, et fouler par la même occasion les terres du Sagarmatha (Everest).
Mais en attendant, le mauvais temps nous a rattrapé, il neige non loin du village de Na.
Dernier passage il y a déjà 13 ans...
J'espère que pour mon anniversaire, le soleil va revenir en force !
J'attends avec impatience vos gâteaux qui nous feraient tant plaisir, miam d'avance...
Anne et Laurent
X
ETAPE 17 - Mercredi 21 Octobre 2015
Bonjour à toutes et à tous depuis le pied de l'Everest.

Le col du Tashi Labsa est derrière nous... Une traversée d'envergure et un itinéraire compliqué à déchiffrer. Il faut laisser parler son instinct...
Maintenant, nous sommes dans une des régions les plus touristiques du Népal, le parc national du Sagarmatha. Cela nous change de croiser des groupes toute la journée...
Nous venons de passer notre premier col, le Renjo la à 5400 m, il n'en reste plus que 5 pour rejoindre le Makalu.
Mais pour l'instant, nous allons continuer à profiter du confort de la région de l'Everest et manger quelques Rikikurs, spécialité Sherpa.
A bientôt

Anne et Laurent
X
ETAPE 18 - Mardi 27 Octobre 2015
Bonjour
Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons réussi à passer l'Amphu Labsa. Ce col était nécessaire pour quitter le Khumbu et rejoindre la région du Makalu.
Le col le plus technique jusqu'à présent. Il a tout de même fallu faire quelques pas d'escalade à 5700m (35m) dans la glace et la roche, avec les 25kg sur le dos.
Mais peu importe, c'est fait, la vue était tout simplement grandiose. Une juste récompense.
Encore deux cols et nous pourrons souffler un peu.
On espère retrouver vos encouragements à la prochaine connexion, car aux confins du Nepal ils nous aident à avancer.
A bientôt
Laurent et Anne
X
ETAPE 19 - Lundi 2 Novembre 2015
Bonjour
Les plus observateurs vont trouver que l'on a pas beaucoup progressé ;-), et c'est vrai.
Nous avons été bloqués par de petites chutes de neige durant deux jours.
Le passage des 2 cols d'altitude a été une réussite (6235m), mais ils ont certainement laissé des marques. Techniquement et physiquement éprouvant, sans oublier des températures basses, nous sommes heureux de pouvoir continuer vers notre dernier col.
Dés demain, nous quittons l'un des plus beaux 8000 m que nous avons pu observer : le Makalu.

A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 20 - Jeudi 5 novembre 2015
Bonjour
100éme jour de marche. Mais nous sommes coincés par la neige (à 4175m). Un jour pour rien…malgré beaucoup d'efforts.
Demain, nous allons devoir faire des choix stratégiques…Nous vous tiendrons au courant.
A bientôt
Anne et Laurent
X
ETAPE 21 - Dimanche 08 Novembre 2015
L'Aventure s'interrompt à l’entrée du village de Hongon.
Les intempéries ont été sévères et nous ont fait perdre beaucoup de temps. Mais c’était encore supportable...
Par contre, d’autre soucis ont précipité cette interruption :
- Anne, œdèmes faciaux à répétition
- Laurent, gelures sévères aux deux pieds
Nous avons donc réalisé 103 jours d'un bloc par un itinéraire novateur et engagé. Il ne restera plus qu'à revenir finir les 12 jours qu'il nous manque à la saison prochaine. Eh oui, 12 jours...pas grand chose par rapport à ce qui a été accompli.

Nous ne regrettons rien, et sommes très heureux d’avoir pu aller jusque là.

Et, n'oubliez pas, nous avons beaucoup de choses à vous racontez...vous vous en doutez ;-).

Il faut donc rester connecté avec le Yéti...

Laurent - Anne

---: Au fait, vous revenez quand trekker au Népal ? :---
X
ETAPE 22 - Lundi 16 Novembre 2015
Bonjour tout le monde

Nous voici prêts à rentrer en France, après avoir soigné nos "bobos".
Toutes les bonnes choses on une fin...
Quelques courses à Thamel ;-), de bons repas entre amis...et un peu de repos, voilà notre programme.
Décollage prévu le 18 pour un retour en France le 19...
On se retrouve donc bientôt, sur le site du Yéti, pour suivre le récit de cette incroyable Aventure...

Laurent

Le Népal s’est retrouvé artificiellement découpé en régions de trek. Celles-ci correspondent à des massifs géographiques, des aires ethniques…
Cartes en main, j’ai parcouru sans relâche les sentiers de ce pays si riche en diversité. Au final, une idée a fini par s’immiscer doucement année après année, pour littéralement s’imposer : il fallait relier toutes les régions du Népal pour ne faire plus qu’un seul itinéraire.
C’est un trek engagé, en autonomie, qui va se dérouler sur une durée de 4 mois.
Mais traverser le Népal, ce n'est pas seulement enchaîner des montées, des descentes, de contourner des lacs, de traverser des rivières, de couper des cols, de marcher dans la neige...c'est aussi et avant tout faire des rencontres.
Nous en profiterons donc pour aller au-devant des populations rencontrées, et ainsi, saisir l'occasion pour les questionner sur leur avenir suite aux tremblements de terre.
En aparté, nous tenterons de savoir où ils en sont vis à vis de notre ami le Yéti...

Le défi sera alors double, traverser le Népal d’Ouest en Est, de la frontière tibétaine à la frontière indienne, par un itinéraire sauvage et recueillir des témoignages de la part de ces habitants du toit du monde sur ce vaste sujet.


Ils n'en ont pas parlé ...
 

Far west

1/6
Pour faire simple, c’est le bout du bout du Népal. Dans sa partie ouest, bien évidemment.
L’itinéraire devrait suivre une logique orientée nord pour rejoindre les campements près de la frontière du Tibet.

Mais où débuter pour la première étape de ce tracé ? Eh bien, il va y avoir deux possibilités :
- la Chine nous ouvre les frontières et nous entrons par Hilsa, puis direction plein nord pour rejoindre les alpages, sans passer par Simikot.
- la Chine décide (comme en 2014) de laisser ses frontières fermées et alors il va falloir démarrer par Simikot.

Dans ce cas, il sera tout de même nécessaire de partir vers l’ouest pour aller toucher la frontière tibétaine, sans la franchir.
Nos « amis chinois » sont assez tatillons sur la notion de propriété…
Nous allons donc supposer que 2015, année de la chèvre de bois (on n’invente rien), sera propice à l’ouverture de ce passage que nous devrons emprunter. Il ne restera plus qu’à suivre un itinéraire sauvage, qui, entre cols perdus et lacs d’altitude, permettra de rejoindre le village de Mugu.

Cette première partie ne sera pas de tout repos, et nous servira d’échauffement, il faudra se concentrer sur les cartes et le relief pour trouver le meilleur itinéraire possible. Si la frontière est fermée et que le nord n’est pas accessible (neige, intempéries…), le cheminement le plus facile sera Simikot - Ghamgadi avant de rejoindre l’itinéraire initialement prévu.

Dolpo Mustang

2/6
Dolpo, Mustang… rien qu’en les écrivant cela fait déjà rêver.
C’est pour moi deux régions bouddhistes qui synthétisent un pan du Népal. Loin des sommets mythiques, ce sont les hauts plateaux et les alpages pour le Dolpo et le désert d’altitude pour le Mustang. Deux lieux radicalement différents dans leur aspect géomorphologique, mais qui se retrouvent grâce à la pensée bouddhiste.

L’entrée au Dolpo se fera par Bhijer pour rester très au nord, au cœur des pâturages des semi-nomades, et des caravanes qui arrivent encore du Tibet. Dho Tarap sera délaissé pour rester dans un axe plus direct, en privilégiant Thinkyiu, avant de rejoindre Chharka pour permettre de remonter vers le nord en utilisant les anciennes pistes caravanières qui reliaient le Dolpo à Lho Mantang.

La capitale de ce petit royaume sera certainement l’occasion d’une pause avant de repartir pour le premier col d’envergure de cet itinéraire, le Saribung. Ce col glaciaire permettra de rejoindre le tour des Annapurna par la vallée de Phu.
Comme pour le premier tronçon, si la météo est revêche, il sera nécessaire de basculer plus vers le sud et d’emprunter soit le raccourci par Naar, soit plus simplement le Thorung pass, une option que je ne privilégie pas…

Annapurna Manaslu

3/6
Mise à jour Juillet 2015.
Suite aux tremblements de terre, le tour du Manaslu est devenu u passage ardu.
Les ponts ont disparu, il va falloir reprendre l'ancien itinéraire rive droite...

La partie la plus simple, au niveau de l’itinéraire…
Il faut tout de même passer derrière ces deux 8000m pour progresser vers l’est. Un troisième tronçon qui permettra de récupérer (physiquement) un peu. Les différentes guest-houses de ce tronçon permettront d’alléger notre sac, pour progresser efficacement.

La remontée du Larkya la (5135) depuis Bimtang sera tout de même une journée épuisante. J’ai toujours préféré passer par l’autre côté…
Puis, la descente infernale…il en faut bien une. Donc direction Machhakola et ses 870m, ce ne sera certainement pas la partie que nous allons préférer.

Mais fort heureusement, il y a dans la foulée mon parcours " secret " du sud Ganesh pour au final profiter des sources chaudes de Tatopani.
Sur ce troisième tronçon, il n’y a, à proprement parler, pas vraiment de variantes, et puis, j’ai bien envie de retrouver les bergers aux pâturages dans la vallée de Sangjung…

Langtang Rolwaling

4/6
Mise à jour Juillet 2015.
Suite aux tremblements de terre, il ne semble pas envisageable de remonter la vallée du Langtang et de tenter de passer le col Tilman.
Le passage par les lacs de Gosainkund et l'Helambu semble plus raisonnable...

Deux univers différents, mais complémentaires.
En effet, le Langtang est l’un des itinéraires le plus parcouru car proche de Katmandou alors que la vallée de la Rolwaling avec le Tashi lapsa (5755m) reste très éloignée des circuits traditionnels. Le Langtang est une vallée fermée qui n’offre que deux options de sortie : le col de Tilman et celui de Gandja.

Des cols qui peuvent s’avérer ardus si la météo est mauvaise. Il faut donc rester assez humble face à ces deux options. En cas de problèmes majeurs, il faut redescendre vers les lacs de Gosainkund pour une option plus sud. Dans ce cas de figure, nous n’irons certainement pas vers le fond du Langtang, mais à partir de Sherpagaon, nous opterons pour cette solution de repli. Mais nous n’y échapperons pas, une zone compliquée va se présenter : la jonction entre l’Helambu et Gaurishankar.

Peu importe l’option choisie, de multiples chemins dans des forêts denses vont s’offrir à nous. Une fois la route, qui permet d’entrer au Tibet, coupée, il faudra encore quelques jours pour atteindre la vallée de la Rolwaling à proprement dite.
Un parcours en balcon, de villages en villages, pour nous ouvrir le dernier passage qui permet d’entrer dans le sanctuaire de l’Everest et du Khumbu…

Everest

5/6
Nous l’avouons, même si cette partie est l’une des plus connues, elle sera pour nous la plus difficile.
Mais pourquoi donc ?

Si tout se déroule comme prévu, j’ai pris l’option de parcourir le Khumbu par les trois cols du nord pour profiter des panoramas, la bifurcation par Kalapathar pourra même être envisagée….
Puis, direction le camp de base de l’Imja Tse pour la partie la plus ardue de ce trek. Il nous faudra en effet couper trois cols majeurs : Amphu Labtsa (5845m), West col (6190m) et Sherpani col (6180m)…

La partie la plus technique et la plus haute de l’itinéraire, piolet et crampons obligatoires. Mais avec un sac à pleine charge, se sera tout de même un sacré challenge.
Seul répit devant nous, le camp de base du Makalu, mais en cette saison les expéditions seront rares. Il faudra tout de même prévoir d’y laisser un peu de ravitaillement pour pouvoir parcourir le dernier des 6 tronçons, et pas des moindres.

Makalu Kangchenjunga

6/6
Plus que deux 8000m à visiter en les contournant, et le parcours aura été réalisé.
Pas de difficultés techniques sur ce dernier tronçon, il faudrait simplement ne pas se tromper sur le ravitaillement, sinon, les journées vont être longues pour boucler le défi et atteindre la frontière indienne.

Plein Est, depuis le camp de base du Makalu, par de nombreuses vallées sauvages dépourvues d’itinéraires de trek. Il va falloir se fier aux personnes encore présentes en cette fin de saison dans cette région, mais aussi aux cartes et à mon ami le GPS…

Un dernier col à plus de 5000m et l’itinéraire du camp de base du Kangchenjunga sera notre point final avant de rejoindre plein sud le village de Taplejung…



Laurent Boiveau

20 années d’encadrement, avec comme spécialité les milieux extrêmes (Sahara, Himalaya…), lui ont permis d’acquérir une certaine expérience. Défricheur d’itinéraires à l’affût du moindre indice permettant de découvrir un nouveau passage, il a réussi à développer un sérieux instinct du terrain...

Toujours prompt à la rencontre avec les autres, il n’a de cesse, depuis ses débuts comme encadrant, de partager ses connaissances. Passionné par l'image, il a développé son activité de photographe en publiant dans divers magazines et revues. Son unique moteur pour continuer à arpenter ces reliefs plus ou moins habités est la passion. Il vous invite donc à le rejoindre dans cette nouvelle expérience…

Anne Cattelin

Née en montagne sous les flocons d’une nuit de pleine lune, Anne monte sur les skis dès l’âge de trois ans. Depuis, elle n’a cessé de glisser et de parcourir les sommets. Huit ans en Equipe de France de Ski Acrobatique, où elle réalise quelques podiums en Coupe du Monde de Ski de Bosses, huit ans sur le circuit Freeride World Tour, d’où elle ramène d’Alaska deux titres de Championne du Monde (2001 et 2002)...

Sa carrière de compétitrice terminée, elle continue à chercher la neige sur tous les massifs de la planète et profite de l’été pour mieux découvrir la montagne : traversée des Pyrénées... En parallèle, elle obtient une licence en information-communication et une nouvelle orientation naturothérapie, pour découvrir un nouvel aspect de la nature.



 

Aides   &   Sponsors