trek himalaya trek

Kailash or not Kailash ?

Kailash or not Kailash ?

La question est posée, et elle n'est pas si simple.

Le mont Kailash (6638m) est la montagne sacrée par excellence.
Appelée aussi Gang Rinpoché (གངས་རིན་པོ་ཆེ), cette montagne est le centre de l'univers bouddhiste (chaque bouddhiste aspire à en faire le tour), c'est aussi un lieu sacré pour les hindous, les jaïns et les bönpos depuis des siècles.
Les abords de la montagne divine sont des lieux saints où « les pierres prient ».
C'est vous dire la sacralité de cette montagne.

kailash

Jamais gravie, elle reste un haut lieu religieux. La circumambulation du Kailash se fait traditionnellement en quatre jours, dans le sens des aiguilles d'une montre pour les bouddhistes et les hindouistes, dans le sens contraire pour les tenants du Bön.

Dans la spiritualité bouddhiste on ne part jamais à l"assaut d'un montagne, on demande l'autorisation aux dieux tutélaires de la gravir.
Débuter par le Kailash serait l'occasion de faire une demande pour l'ensemble du trek. Il faut avouer qu'il est conséquent...
Le passage du col de Dolma, " la libératrice ", à plus de 5 600 mètres d'altitude, est une épreuve assez importante pour nous octroyer toutes les bonnes grâces nécessaire à cette traversée ambitieuse...Du moins je l'espère.


Mais alors, pourquoi Kailash or not Kailash ?

pop-b2/g-tibet.trek.kailash.yeti.jpg

Eh bien, ce n'est pas nous qui allons décider si oui ou non, nous allons faire le tour de cette magnifique pyramide de neige.
En effet en 2014, la Chine avait décidé de boucler tous les cols qui permettaient de passer du Tibet au Népal et ce à cause du Kalachakra du Dalaï Lama au Ladakh (Inde). Les autorités chinoises, entrevoyant une affluence record de pèlerins, ont préféré littéralement tout interdire...C'est beaucoup plus simple, non?

Donc en cette année 2015, le 15 janvier, je n'ai aucune Idée sur les intentions de nos " amis chinois ".
S'il ne veulent pas rouvrir la frontière, nous n'auront d'autre choix que de prendre la seconde option, c'est à dire de voler directement vers Simikot et d'atteindre la frontière à pied pour débuter cette traversée.

pop-b2/g-gth.simikot.jpg
Un peu moins esthétique, non ?

laurent.neg.1tampon.yeti.bdef.final

Vous aimerez peut-être ....







 

0 comm   page 1/1
 

  
Annuler     Poster un commentaire
 

Kailash or not Kailash ?