trek himalaya trek

Rolwaling, col du Tashi Lapsa, la plus belle entrée du Khumbu...

Rolwaling, col du Tashi Lapsa, la plus belle entrée du Khumbu...

Avril 2002...dernier passage par la Rolwaling pour couper le col du Tashi Lapsa.
Pour atteindre, ce que j'estimai sà l'époque la Mecque du trek : le Khumbu et l'Everest...
Avec mes amis, Martine et Nico, nous avions passé plus de temps à nous occuper du staff qu'à réellement prendre le temps de visiter.
Le recul des glaciers posait de sérieux problèmes pour les charges, à l'époque...

line.gif
En 2015, c'est pareil, mais en différent ;-).
La vallée de la Rolwaling a été touchée par le second séisme. Le village de Simigaon est partiellement détruit et certaines guest-houses ont dû être reconstruites. Mais le sentier a été complètement réaménagé, donc, pas de soucis de ce côté. C'est déjà un bon point.
En 13 années, les tôles ont fait leur apparition au village de  Beding...du coup, il a vraiment beaucoup moins d'intérêt...
Autant aller directement à Naa, qui a su garder son charme. Pour combien de temps, je ne saurai le dire, la désertification est en marche accélérée dans cette vallée, oubliée du tourisme.

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.1.jpgIl va falloir encore attendre un peu pour le soleil...

Les choses sérieuses débutent donc après Naa, surtout cette année avec la neige qui recouvre le sentier. Direction le lac qui a la particularité d'avoir une écluse. Il faut le surveiller et le vidanger. Sans cette précaution, le verrou finira inexorablement par lâcher et ce sont des millions de m³ d'eau qui déferleront dans la vallée...
Le sentier s'oriente rive gauche, oublier pour un temps le sentier rive droite, sauf si vous aimez vraiment le risque maximum....
Puis une belle grimpette nous fait passer une épaule pour retrouver une large plage de sable à 4700m. Autant en profiter, dormir au Camp du Glacier, ne m'enchante guère...c'est une cuvette sous les sommets : froid et humidité garantis !
Oui, ce serait plus court pour le lendemain, mais enchaîner depuis ce camp le col et redescendre dans les alpages le lendemain, me semble hypothétique.
Donc, une nuit sur le sable, puis une belle journée pour rejoindre le pied du col, " en voilà une option qu'elle est bonne " !

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.2.jpgLe fameux sable de la vallée de la Rolwaling...
line.gif

La matinée démarre avec une moraine imposante à traverser, en suivant au mieux des cairns plus ou moins bien placés. Des heures à monter et à descendre dans des pierriers et de la glace, quand ce n'est pas les deux en même temps...
Le Camp du Glacier est atteint, j'avais raison, humide et froid...il ne reste plus qu'à remonter sur le glacier supérieur. La marche est haute, il s'agit tout de même de 350m...
Depuis 2002, l'itinéraire a été complètement modifié, il n'a plus rien à voir, plus besoin de se triturer les méninges pour essayer de se souvenir des passages clés. Autant tout reprendre à zéro.
En avançant, le doute s'installe, par où passer ?
Puis de grosssssses flèches rouges, inesthétiques, apparaissent, mais ô combien salvatrices.
Sauf peut-être pour Anne qui finit par les perdre, " hou-hou, je suis là " ;-)...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.13.jpg
Elles sont assez grosses, non ?

Nous nous retrouvons avant d'entamer la partie raide. Elle débute derrière une partie rocheuse, puis prend pied dans des vires. Les marques sont toujours là puis elles disparaissent d'un seul coup. C'est reparti pour le jeu du chat et de la souris...
Après plusieurs essais, il est évident qu'il faut juste laisser parler son instinct. Si de rares groupes empruntent ce passage, il faut un itinéraire qui soit tout de même exploitable par les porteurs, aussi bons soient-ils.
Un camp, au bord d'une cascade en partie gelée apparaît, trop tôt pour nous, il faut se rapprocher au maximum du pied du col.
Un court passage d'escalade nous oblige à trouver une rapide solution. La neige cache les prises, une montée d'adrénaline et nous continuons à grimper...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.3.jpgBon cocktail...

La partie supérieure est atteinte, et à nouveau prendre pied sur un glacier avec sa moraine centrale...
J'avance rapidement (du moins je le pense ;-), pour trouver un camp avant la tombée du jour qui arrive à grands pas. Il y a de la place pour une tente et il y a de l'eau...je dégage les pierres pour créer un second emplacement. C'est bon, nous sommes parés pour passer la nuit.
La récompense est digne de notre effort, les lumières sont chaudes et la montagne de Batman se détache au fond de la vallée glaciaire. Une nouvelle nuit sur la glace qui devrait être fraîche, les 5286m d'altitude n'y sont certainement pas pour rien...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.4.jpgCamp rustique, mais apprécié...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.5.jpgLa montagne de Batman, c'est celle du fond ;-)...
line.gif
Impossible d'attendre le soleil pour partir, nous sommes dans un axe Nord-Sud, il ne sera pas là avant un long moment. Marcher pour se réchauffer est la bonne solution.
Il faut rester rive gauche, avant de trouver le passage qui grimpe vers la troisième marche, le dernier glacier. La montée est assez facile...
Il ne reste plus qu'à éviter quelques crevasses très visibles et suivre la pente du glacier jusqu'au col.
La neige fraîche permet une progression rapide, sans avoir à utiliser les crampons, c'est toujours cela de pris...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.7.jpg
C'est reparti...

La vue englobe tout le panorama du glacier de la Rolwaling, un immense plateau de glace dans le lequel se dresse toute une crête de sommets ainsi que les prémices des sommets tibétains. Le point de vue depuis le col du Tashi Lapsa (5770m) fait oublier, pour un temps, la difficulté pour y parvenir...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.9.jpg
Au col, en pleine forme...

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.10.jpg
Allez Anne, un dernier effort...

Depuis cette fameuse année 2002, la descente a, elle aussi, complètement changé. Plus de pentes raides dans la neige juste après le col. Il faut aller chercher par un jeu de vires une faiblesse dans le terrain, à plus de 600m du col. Un bon passage pour être sûr d'ajouter un zeste de fatigue supplémentaire...
Quelques pas de désescalade, entre glissade et reptation, et l'on rejoint un immense pierrier.


pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.11.jpg
Roche, glace, neige, ingrédients nécessaires pour une journée en altitude...
line.gif
Retour sur le glacier...
  • Je tente un passage direct, d'où je ne peux plus remonter, redescendre avant de trouver une nouvelle montée, pour rejoindre de gros cairns qui m'attirent du coin de l'œil.
  • Je pousse Anne à rester en hauteur pour contourner tout ce chaos.
  • Nous finissons par nous retrouver sur un gros sentier...sauvés !
Un premier camp apparait, mais le but est de redescendre le plus bas possible pour récupérer les forces que nous avons laissées durant ces derniers jours.
Nous continuons, passons un abri en dur déjà occupé par un groupe qui monte vers le Tashi Lapsa, laissons les lacs du Pachermo et continuons vers les premières zones d'alpage.

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.14.jpgUn camp bien mérité, après cette grosse journée...

De l'eau, du plat, de la végétation et le soleil dans l'axe de la vallée : un cocktail parfait pour monter un camp et profiter des couleurs de fin de journée.
Nous avons rejoint  un secteur beaucoup plus paisible, seule la masse imposante de la crête du Kongde Ri et ses sommets à plus de 6000m nous laissent une impression de puissance extrême.

pop-b72/g-traversee.nepal.rolwaling.tashi.lapsa.khumbu.12.jpgL"ultime récompense, avec au fond le Thamserku...
line.gif

Prochains cols, les trois cols d'altitude du Khumbu : Renjo la - Cho la - Kongma la.
L'Everest comme horizon...
C'est reparti pour un enchaînement de trois cols. Ce n'est pas l'option la plus courte, mais pourquoi se priver d'une telle possibilité ?

laurent.neg.1

Vous aimerez peut-être ....







 

1 comm   page 1/1
 
Coco29 avril 2016
Entre le coup de peigne, la barbe et l'amaigrissement, je ne te reconnais plus…;-)

  
Annuler     Poster un commentaire
 

Rolwaling, col du Tashi Lapsa, la plus belle entrée du Khumbu...