trek himalaya trek

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 2 West col ...

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 2 West col ...

Relier l'Everest au Makalu...le passage clé de cette Traversée du Népal.
Épisode 2 : West col (6185m)


Avant de continuer avec les deux derniers cols de cette traversée complexe et technique entre le l'Everest (Khumbu) et le Makalu, je voulais vous présenter la carte de cet enchaînement.

En effet, il peut être un peu complexe de visualiser l'ensemble ;-)...


pop-b75/g-carte.amphu.lapsa.saherpai.west.pass.makalu.mera.peak.2.jpg

En rouge, la trace du Yéti...


pop-b75/g-carte.amphu.lapsa.saherpai.west.pass.makalu.mera.peak.3.jpg
La même, sur une carte plus précise...
line.gif
Nous abandonnons nos amis d'hier, ils partent vers l'Amphu Lapsa, alors que nous devons rejoindre le West col.
D'après eux, c'est assez simple :
  • Aller vers le camp de base, au pied du col en suivant les cairns
  • Remonter ce fameux col, mais attention, ça parpine sévère... (parpiner = pierres qui tombent, vient de parpaing ;-)
  • Faire un camp au camp de base avancé du Baruntse...
  • Et pour le jour d'après, ne pas aller vers le Sherpani, suivre leurs traces, viser une pointe et prendre le col à gauche...mais bon ça, c'est pour après...

La première partie est assez aisée jusqu'à ce que le sentier disparaisse, comme d'habitude...C'est reparti pour une coupe sauvage au-dessus du glacier morainique de Hongu.

Le camp de base du Baruntse est visible au niveau du lac. Il ne reste plus qu'à descendre, tout couper et remonter dans une énorme ravine. Physique, mais réaliste, c'est donc vers midi que nous arrivons à ce camp de base.

Nous avions prévu de nous rapprocher du col pour une attaque moins longue le lendemain.

Mais ici, il y a une guest-house de fortune qui va permettre de ne pas rester bloqués dans notre tente.


pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.12.jpgToujours plus de place que sous la tente...


En effet, la neige se met à tomber, et c'est 2 jours que nous allons devoir attendre avec tous les autres groupes qui veulent se frotter avec ce 7000m abordable : le Baruntse (7152m).

Deux jours à faire passer le temps, manger, dormir, attendre, se balader...et prendre une décision. Demain, on part, quoi qu'il advienne !

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.13.jpgIl va falloir se décider à partir...
line.gif

Nous ne sommes pas les seuls à avoir choisi cette option. Après un départ matinal, nous rejoignons les autres groupes qui avancent péniblement. Avec notre acclimatation, je passe devant, et c'est parti pour faire la trace jusqu'en haut, grrrrr....

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.25.jpgPartir, malgré un temps incertain...

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.11.jpgFacile, facile...ça se discute ;-)...

Le West col, facile...50/60° sur 200m, dans une neige dure proche de la glace. J'avance à bonne allure, et je me retrouve seul à attaquer cette face. Hier, des Sherpas ont posé une corde pour assurer leur groupe. Nous avons le droit de l'utiliser...

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.14.jpgOk, je vais faire la nouvelle trace...

Mais, oh surprise, cette corde est beaucoup plus proche de la ficelle à yak que d'une corde d'alpinisme. La poignée jumar glisse facilement sur les zones congelées, me laissant perplexe durant les quelques instants où l'apesanteur me rappelle à son bon souvenir. Les 25kg du sac n'y sont peut-être pas étrangers...
Les crampons alu sont aussi insuffisants pour pénétrer dans cette glace en formation. Mes chaussures de trek ne sont pas assez rigides pour les retenir. C'est accompagné de grosses sueurs froides que je me retrouve suspendu à cette " foutue " corde, un crampon pendant dans le vide, à me contorsionner pour le remettre dans cette pente à quasiment 6000m.

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.15.jpgLes gars, c'est raide, allez j'avance ;-)...

Le relais est atteint, instant de répit, court instant, mais de répit tout de même. En le vérifiant, une partie de la corde frotte sur une arête de granit, il ne reste plus qu'à attendre sa rupture complète. Le pieu à neige que l'on a oublié de planter dans le bon axe se retire avec deux doigts. Je me détache de cet ancrage mortel et attends Anne dans la neige profonde...un dernier effort et le West col (6185m) est atteint. Il ne reste plus qu'à monter notre camp (6149m) aux abords des autres expéditions.
Soulagement, le temps s'est dégagé, nous avons pris la bonne décision...

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.16.jpgEncore plus raide...

Je vois bien qu'avec notre autonomie, nous faisons de l'ombre aux guides locaux, les relations ne sont pas très bonnes. De toute façon, je ne serais pas parti avec du staff, alors, il faut arrêter ces relations puériles.
line.gif

Monter le camp, et enfin profiter du coucher de soleil sur le Makalu (8485m) qui semble si proche avec sa masse imposante, vraiment imposante...

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.17.jpgRécompense bien méritée, non ?

pop-b75/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.18.jpgCe groupe est vraiment à la bourre...Makalu en arrière-plan.

Le West col est franchi, mais ce n'est pas fini, il reste demain.
Comme l'avait dit Jean-Philippe : " Vous suivez nos traces...". Mais 30 cm de neige fraîche et il n'en reste plus rien, c'était trop facile.

line.gif
Demain, le col final et atteindre le camp du Makalu, sauvés ?

À suivre...


laurent.neg.1

Vous aimerez peut-être ....







 

0 comm   page 1/1
 

  
Annuler     Poster un commentaire
 

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 2 West col ...