trek himalaya trek

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 3 Sherpani pass ...

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 3 Sherpani pass ...

Relier l'Everest au Makalu...le passage clé de cette Traversée du Népal.
Épisode 3 : Sherpani pass...ou pas très loin...(6235m)


pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.30.jpgSi vous aimez l'isolement...


Les traces, quelles traces, il ne reste plus rien des traces du groupe précédent.

Tout le monde nous a exhortés à ne pas tenter le Sherpani pass, mais de prendre le col à gauche du piton. Sur la carte, c'est évident, mais dans la réalité, il y a beaucoup plus de pitons que prévu...

Au matin, tout est blanc, une fois les chaussures décongelées, il ne reste plus qu'à se diriger dans l'axe en respectant une ligne droite pour rejoindre un col, après celui du Sherpani.

La neige des deniers jours a formé de dangereuses corniches infranchissables avec nos malheureux 30 mètres de corde. Il faut trouver une autre option, le East col ?
Mais, il est loin celui-ci...plus d'un km à 6200m.

pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.31.jpgLe col est juste à droite du petit piton...

Je laisse Anne pour aller vérifier, impossible de descendre, c'est encore plus complexe que le précèdent.
Nous n'avons pas de grands rouleaux de cordes, avec la fatigue accumulée et le poids des sacs, c'est difficilement envisageable.
Bien entendu, on peut toujours tenter un petit quelque chose, mais je ne vois rien en bas  de la pente, je pense que l'on va se trouver coincé par une barre rocheuse. Elle a une faiblesse qui en permet son passage, mais où ?
Avec cette neige fraîche, brasser pendant des heures à chercher dans une pente raide ne me semble pas la bonne solution...
Je dois donc revenir sur mes pas et expliquer à Anne que nous sommes bloqués dans cette souricière de neige et de glace.

Mon cerveau se refuse à cette option, déjà 95 jours que nous sommes en marche. Revenir en arrière, cela veut dire, descendre le West col (avec les difficultés que l'on connait), puis se diriger vers le Mera Peak et faire un détour de plus de 15 jours pour revenir vers le Makalu. Alors que celui-ci n'est qu'à deux jours de marche...

Un ultime effort, et je découvre un petit passage sans nom à 6235m. Je repars vers le premier col pour lui annoncer la bonne nouvelle. Déjà une heure et demie depuis mon départ, dans un univers comme celui-ci le temps s'étire pour qui attend, c'est donc avec un immense soulagement qu'elle me voit réapparaître.

pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.32.jpgPrêts pour la descente...
line.gif
Heureux de la retrouver, mais je dois à nouveau repartir vers ce col salvateur, sacrée journée...
Dans une joie communicative (sauvés) nous déposons nos drapeaux à prières, et nous ne nous éternisons pas. Je laisse Anne passer devant, je suis cuit, je vais traîner un peu pour récupérer.
Nous arrivons enfin sur le glacier, et ce, sans aucune difficulté, très bonne surprise !
Mais nous voulons descendre le plus bas possible, vers le Swiss Camp.

pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.33.jpgL'itinéraire est assez logique, et bien plus facile que par les corniches...

La glace laisse place à une moraine infâme...la neige recouvre les trous, c'est toujours aussi fatigant. Retour sur la glace pour éviter la roche. La progression s'accélère, mais toujours pas d'eau libre dans ce froid. Nous n'avons rien bu depuis un certain temps, la bouche se fait pâteuse.
Un bruit de torrent attire mon attention, le terrain est presque plat (5231m), il suffit de dégager un peu de neige, d'ancrer la tente tant bien que mal et de se retrouver au chaud tout habiller...
On verra demain !

pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.34.jpgCamp improvisé, il fait un peu frais ;-)...line.gif
Le temps est toujours dégagé, bonne nouvelle pour une nouvelle journée.
Descendre, toujours descendre, le Swiss Camp est là avec ses quelques déchets.
Par contre les cairns restent en hauteur sur la moraine latérale du glacier du Baruntse. C'est un chaos de pierres instables que la neige recouvre, la journée va être longue.
Des porteurs montent dans l'autre sens au moment où nous atteignons une zone de sable et de végétation, nous sommes sur le bon axe.
Ils vont poser leur camp...Mais le lendemain, changement d'option le groupe fera demi-tour, avec cette neige, c'est devenu trop compliqué...je sais, on est au courant ;-)...

Au fait, les guides et agence de peu de scrupules, il n'est plus acceptable de trouver des porteurs dans des moraines à plus de 5000m avec des Moon Boot ! Ce n'est plus possible !

Les premières guest-houses du Makalu se font visibles, c'est avec soulagement que nous les rejoignons. En tête les souvenirs s'entrechoquent, il va falloir digérer un peu, mais pour l'instant un thé chaud, du riz, et tout ce qui peut se manger fera l'affaire ;-)...

pop-b76/g-traversee.nepal.amphu.lapsa.west.col.sherpani.makalu.35.jpgOffrandes matinales au pied du Makalu...

line.gif
Dernier col à plus de 6000m de cette traversée, le Sherpani pass (ou presque)...
Il reste bien les prochains qui nous ont donné beaucoup de fil à retordre, mais je ne peux pas décrire tous les cols, sinon il va me falloir une encyclopédie...

Par contre, je me pose deux petites questions :
  • Pourquoi le GHT ( Great Himalayn Trail) a choisi cette option, alors qu'il a évité soigneusement le col du Saribung, le Kekyap la, Pho...
  • Combien sommes-nous à avoir franchi ces trois cols, en autonomie et sans équipe ?

Si vous êtes tentés par cette option, et que vous êtes seuls, je vous invite à bien prendre en compte toutes les difficultés du parcours. Vous êtes en haute montagne (+ de 6000m), avec des passages isolés et techniques, sans secours possible...

Mais c'est l'un des passages les plus marquants de cette traversée, je dois l'avouer.


Le dernier col de plus de 5000m ( le Lhumba Shamba ), ce sera pour Octobre-Novembre 2016, de petits soucis physiques nous ont obligés à stopper notre avancée à 9 jours de la fin....


On se retrouve fin 2016 pour terminer ce compte rendu des cols...


laurent.neg.1

Vous aimerez peut-être ....







 

1 comm   page 1/1
 
Jean-Charles3 juillet 2016
D'émerveillements en longues périodes d'admiration, vous nous faites rêver. Bravo ou plutôt "chapeau" à tous les deux.
C'est tout à la fois superbe, engagé (un poil), mythique. "Notre" snowman ne fut qu'un balbutiement.
Je vous embrasse avec toute mon affection. JC.
PS, pour les petits PB de santé, la prochaine fois, prends un toubib…

  
Annuler     Poster un commentaire
 

Everest - Makalu, trois cols de haute montagne : 3 Sherpani pass ...